Aller au contenu

Comment empêcher votre bébé de se ronger les ongles une fois pour toutes?

    Bien que de nombreux psychologues soient d’avis que, dans la plupart des cas, les enfants se rongent les ongles par ennui, cette habitude est insidieuse car elle peut rester présente toute la vie. Cela conduit à une faible estime de soi et à d’éventuels problèmes futurs.

    Pourquoi les enfants se rongent les ongles

    L’anxiété est la principale raison pour laquelle les enfants se rongent les ongles et les tissus mous qui les entourent. Grâce à ce rituel, les enfants évacuent le stress interne associé à l’insécurité ou à une faible estime de soi, ce qui peut entraîner des difficultés dans les contacts sociaux avec d’autres enfants ou adultes.

    De même, l’onychophagie (rongement compulsif des ongles) peut être causée par l’éducation familiale, l’imitation des habitudes des adultes ou un environnement familial défavorable qui entraîne une anxiété accrue chez l’enfant.

    L’onychophagie survient dans la majorité des cas chez les enfants de 4 à 15 ans, mais peut persister chez les adultes.

    Comment empêcher votre enfant de se ronger les ongles?

    Introduire un système de récompenses

    Les encouragements et les récompenses constituent l’un des moyens les plus efficaces de sevrer votre enfant de l’habitude de mettre ses mains dans sa bouche. Il peut s’agir d’un joli autocollant comme les étoiles, d’un nouvel objet dans la collection de votre enfant ou même d’une chance de jouer au téléphone.

    En établissant une relation de cause à effet forte et un avantage visible, il est facile pour un enfant de choisir son chemin vers les « étoiles ».

    Les mérites peuvent être placés sur le réfrigérateur afin que l’enfant puisse voir ce pour quoi les parents le félicitent, lui et les autres, et pourquoi c’est si important.

    Gardez les mains de votre enfant occupées

    Au début, essayez de garder les mains de votre enfant occupées le plus longtemps possible. Il peut s’agir de petits objets, en fonction de l’âge de votre enfant – crayons en caoutchouc, toboggans, blocs de construction, jouets anti-stress, jeux de société, activités créatives (comme le modelage, la couture, le dessin ou le tricot), et jeux de mouvement avec un ballon ou une balle.

    Pour un enfant plus âgé, vous pouvez acheter une raquette avec une balle de tennis de table afin qu’il puisse faire rebondir la balle lui-même. Cela permet d’entraîner son endurance et son sens de l’équilibre, mais aussi sa capacité d’attention.

    Fournir une collation à l’enfant

    Cette méthode est adaptée aux enfants plus âgés. Des en-cas légers, de préférence végétaux, comme les carottes, les pommes, les concombres ou le céleri, sont des médiateurs utiles entre les ongles et l’enfant.

    Assurez-vous que ce médiateur n’est pas un bonbon ou un biscuit, sinon bienvenue dans le monde merveilleux d’une énième mauvaise habitude.

    Traitez les ongles de votre enfant tous les jours

    Coupez-les, limez-les avec une lime à ongles douce pour que votre fils ou votre fille ne puisse pas se mordre l’ongle.
    Cette injustice n’a peut-être pas apporté de joie à votre enfant dans le passé. Avec le temps, il sera en mesure de porter son attention sur des activités plus intéressantes.

    L’aide d’un médecin si votre enfant se ronge les ongles

    Selon la classification internationale des maladies de la dixième révision (CIM-10), l’onychophagie est classée comme un trouble émotionnel et comportemental qui débute dans l’enfance et l’adolescence.

    Le spécialiste principal dans ce cas est un pédopsychiatre.

    Ce spécialiste peut effectuer un diagnostic approprié de l’état de l’enfant, recommander des médicaments pour réduire l’anxiété si nécessaire, ou orienter l’enfant et les parents vers des séances avec un psychothérapeute ou des psychologues médicaux dans différents domaines.

    error: Content is protected !!